Découverte de la semaine #14

Semaine ludique avec du poker, l'origine du jeu de la semaine qui a détruit le PIB de le France et une extension pour vos navigateurs si vous êtes tabovore.

null

Poker Harrington (Julien)

Cette semaine je vous partage ma lecture du moment, il s'agit de Poker Harrington 1 (premier épisode d'une trilogie) dédié au poker de tournoi. Cette lecture est arrivée à point nommée dans mon poker car Harrington a rédigé cet ouvrage pour les joueurs ayant de bonnes bases et un peu d'expérience. Si vous êtes à la recherche de lectures pour faire progresser votre niveau je vous encourage à le lire, le livre alterne théorie et exercices. Le rythme est bon, le contenu vraiment adapté et basé sur des coups vécus ou des situations non idéalisée, à se procurer dans toutes les bonnes pharmacies. > http://www.fantaisium.fr/product.php?id_product=49

Threes (Nicolas)

2048, presque tout le monde en a maintenant entendu parler. Mais qui connait l’origine de 2048 ? Non, ce n’est pas 1024 ou encore 512, mais « Threes », dont les mécaniques sont d’apparence proches, mais bien éloignées en réalité. Si dans 2048, on se « déplace » d’un bord à l’autre de l’aire de jeu, dans Threes, les déplacements se font case par case. Si cela peut sembler de prime abord faciliter le jeu, il n’en est rien. Selon les développeurs de Threes, personne n’a pu en voir la fin… Il est alors bon de se demander si le succès de 2048 réside dans ses mécaniques de jeu ou dans l’apparente difficulté, mais néanmoins maîtrisable, de son jeu ? D'ailleurs, les développeurs de Threes sont un peu énervés vis à vis du succès de 2048, qu’ils considèrent comme une copie simpliste. Ils ont d'ailleurs écrit une lettre ouverte à ce sujet. (http://asherv.com/threes/threemails/#letter)

OneTab (Guillaume)

Depuis l'arrivée des navigateurs permettant d'ouvrir des onglets nous sommes envahi. La simplicité d'usage et la multiplication des contenus ont vite fait de rendre « ongletphile » même le moins des curieux d'entre nous. Le revers de la médaille arrive quand le nombre de nos onglets « à lire » ne nous permet même plus de voir le favicon du site. Chacun a sa solution pour contrer ce problème, pour ma part après plusieurs recherches j'ai choisi OneTab, une extension pour Chrome qui permet de ranger mes onglets dans un unique onglet, qui sert donc de bookmark. En plus de gagner en mémoire consommée par le navigateur, il est simple d'usage et a quelques raccourcis bien pratiques. Il est possible d'importer et d'exporter la liste ainsi que d'avoir plusieurs « onetab » nommés, autant dire le début de la fin :) En écrivant cette note, j'ai constaté que la fonctionnalité bookmark de mon navigateur rempli quasiment le même rôle mais je ne saurais dire pourquoi je ne m'en suis pas servi, étrange… http://www.one-tab.com/

Votre commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre adresse servira à afficher un Gravatar et à vous notifier des réponses. Votre commentaire sera anonymisé si ce billet est dépublié pendant plus de 3 mois.

À propos de Julien

Gérant - Co-fondateur - Scrum master & Expert technique

Utilisateur de Drupal depuis 2008, j’ai fait mes armes comme développeur chez Commerce Guys puis me suis mis à encadrer les nouveaux arrivants avant de donner des formations, participer aux avant ventes et accompagner les équipes au passage à Scrum.

Je suis impliqué dans la communauté française de Drupal depuis 2009, j’ai été tour à tour président puis vice-président de l’association Drupal France et francophonie entre 2011 et 2013.