Et maintenant on fait quoi ?

Les temps qui courent sont propices à de profondes transformations dans la société ainsi que dans de nombreuses entreprises. Après moultes discussions, nous avons jugé qu'il était temps pour nous de percer notre chrysalide.

Six oiseaux migrateurs volant au dessus d'un paysage enneigé sur un fond de soleil couchant

Je ne sais pas pour vous mais le temps passe à une vitesse en ce moment ! Quand on prend un peu le temps de regarder derrière nous, on se rend compte que cela fait 7 ans qu'Happyculture est sur les internets. 7 ans, autant que la vie d'un caméléon ! Et en parlant de caméléon, Happyculture souhaiterait un peu se métamorphoser dans les années à venir.

Le web se complexifie

Le web grandit lui aussi et la spécialisation de ses métiers est grandissante. De complément il y a encore quelques années, le site internet est passé au statut d'indispensable pour toute structure qui se respecte. Le site internet d'une structure n'est souvent plus seul, il a découvert qu'il faisait partie de la famille du parc de sites dans laquelle sont arrivées ses demi-sœurs suite au remariage de ses parents. Elles sont spécialisées (pour l'assistance aux utilisateurs, pour la boutique, pour l'intranet...). Les cousines applications mobiles se sont aussi immiscées dans l'aventure, on consulte le contenu des sites sur son téléphone dans la rue (attention aux poteaux !) ou les transports puis le reprend dans le canapé sur la tablette avant de terminer quelques actions de travail sur l'ordinateur du bureau.

Faire un site n'est plus une finalité en soit, il faut parler à une cible via les bons canaux et permettre aux contenus de s'adapter à leur consommation protéiforme.

Qui sommes-nous ?

Notre mission chez Happyculture c'est de comprendre les enjeux et problématiques de nos clients et de leur offrir des solutions web fonctionnelles en se préoccupant du comment. Nous accompagnons les clients à formuler leurs problématiques, imaginons des solutions, les mettons en œuvre et suivons leur évolution au fil du temps.

Composée de 4 seniors (dans leur métier, pas en âge), notre jeu préféré consiste à comprendre pourquoi une demande existe afin de saisir les enjeux des clients et de leurs utilisateurs pour au final proposer la réponse qui nous semble la plus adéquate.

Happyculture s'est construite en tant que coopérative avec un soin particulier à développer des rapports entre les individus basés sur le respect et la transparence (gouvernance à plat, accès libre aux documents stratégiques, transparence dans les finances...). Nous avons construit un cadre pérenne et respectueux de notre qualité de vie avant tout (faire une charrette est très mal vu ici, d'ailleurs en 7 ans, on n'en a jamais fait parce qu'on s'organise pour que ça n'arrive pas). Depuis le premier jour, la société est totalement distribuée. Cela ne nous empêche pas de collaborer au quotidien en tant qu'équipe. Nous avons cherché et adopté des solutions pour contourner chaque point de friction lorsqu'il se présentait. La distance ne nous empêche pas de nous retrouver de temps en temps (bon, plus du tout beaucoup moins en temps de COVID, on vous l'accorde (fallait bien qu'on le place)) pour parler de nos objectifs de l'année ou pour une conférence.

Les 5 membres d'Happyculture marchant dans une rue de Lisbonne

Qu'avons nous à apporter ?

Dans l'équipe nous sommes 4 experts Drupal qui possédons tous plus de 10 ans d'expérience avec cet outil. Nous l'avons mis en œuvre dans des petites structures et des plus grosses. Site de média, association, portail de contenu, e-commerce, si Drupal est à son aise, on sait comment en tirer le meilleur. C'est d'ailleurs notre choix de spécialisation qui nous permet de proposer des solutions satisfaisantes à nos client car c'est le critère qui nous importe le plus. On le mesure en leur posant directement la question : 93% de nos clients trouvent très bonne voire excellente la qualité globale des missions que nous leur rendons. 79% sont tout à fait prêts à nous recommander (les autres disent que c'est très probable !). Fréquemment, les projets se poursuivent pour de la maintenance ou pour des évolutions.

Cette qualité de réalisation nous permet d'assurer notre chiffre d'affaire via des entrants naturels (même si on ne vous cache pas que pour 2020 c'est plus compliqué...). La satisfaction et la recherche de valeur ajoutée sont nos moteurs pour nos clients mais aussi en interne. Nous cherchons en permanence des recettes et outils pour nous affranchir des actions peu intéressantes qui nous détournent de la réflexion pour nos clients. Nous avons même conçu un contrat agile pour que les clients se retrouvent dans notre fonctionnement.

L'expérience de l'équipe permet à chacun d'interagir directement avec les clients en participants aux ateliers ou phases de conception. Nous savons concevoir les projets, les mettre en œuvre, les co-concevoir dans des missions d'accompagnement ou de montée en compétences d'équipes.

À quoi ressemble notre agence idéale ?

Notre vision de l'agence est une coopération inter-métiers où le client est impliqué au cœur des réponses pour trouver les solutions qui augmentent le taux de satisfaction des utilisateurs. Cela se traduit par des échanges avec les clients finaux et les équipes internes qui utilisent les outils au quotidien pour tenir compte de leurs problématiques et demandes. C'est à ce prix que les projets sont réussis, en tenant réellement compte des parties prenantes.

Là où trop souvent les métiers des agences ne se parlent pas assez voire s'opposent, nous voulons que vente, marketing, création, pilotage, qualité et production poussent collectivement vers des propositions à valeur ajoutée. Que les métiers collaborent dans la conception de dispositifs et se nourrissent des forces de chaque vision.

C'est l'équipe commerciale qui fait suivre les problèmes remontés par les clients, c'est la direction artistique qui travaille avec la production pour tenir compte des contraintes, c'est l'intégration qui travaille avec la direction artistique pour comprendre les intentions et soigner les effets, les transitions, toutes les petits détails qui font la différence.

C'est aussi l'autonomie des salariés femmes ou hommes pour prendre des initiatives car la vision du projet commun et les données de santé de l'entreprise leurs sont librement accessibles. Leur voix est importante et doit rester présente car c'est au cœur de la coopération.

Traitez nous de bisounours si vous le voulez mais nous on fait ce qu'il faut pour que ça arrive (ou du moins on essaie) ! C'est le privilège (et la complexité) d'avoir sa propre structure.

Voici donc notre agence idéale et après ces 7 années d'Happyculture passées à travailler sur la vision et le format de collaboration des individus nous voulons accélérer notre rapprochement avec des spécialités complémentaires pour couvrir les autres métiers de cette agence web idéale.

Que nous manque-t-il ?

La technique c'est notre domaine, experts CMS Drupal, nous repérons les missions où cet outil est le plus adapté, pilotons et menons à bien les projets de gestion de contenu. S'il est nécessaire de faire l'intégration de maquettes, les compétences sont présentes au sein de l'équipe pour réussir ce pan des projets. Bien qu'étant experts techniques, nous savons également travailler sur des missions d'expression de besoins pour intervenir en amont de la réalisation.

Pour proposer des réponses de qualité supérieure à nos clients, nous sommes à la recherche d'une structure avec laquelle nous pourrons nous associer et qui portera les métiers complémentaires de l'agence web (UX, design, SEO, analytics / tracking, gestion de projet, AMOA, community management, rédaction de contenu ou webmarketing) ou ceux de l'agence de communication pour laquelle nous pouvons être le studio technique qui déclinera sur le web le plan marketing.

Vous reconnaissez-vous ?

Nous sommes donc à la recherche d'une structure avec laquelle se rapprocher pour travailler ensemble. Si nous devions en dresser le portrait robot, nous pourrions en dire qu'elle doit :

  • Conserver notre ADN (coopérative, distribuée, valeurs),
  • Être motivée par la cause plus que le profit,
  • Servir l'intérêt général (en cherchant à travailler sur des projets utiles et responsables et au maximum proches de l'ESS),
  • Se composer de personnes qui partagent l'intérêt de produire de la valeur ajoutée (rôle de conseil), et qui questionnent, interrogent sans être de simples exécutantes,
  • Avoir plaisir à partager ses connaissances et être ouverte sur le monde extérieur,
  • Se reconnaître dans une idée à défendre la frugalité sur le web (par opposition aux sites qui croulent sous la publicité, le traçage, la surveillance).

Ça vous plaît ? Ça vous parle ? Ça vous tente même ? Et bien parlons en ! Nous avons rédigé ce billet pour cela. Les commentaires, le formulaire de contact ou nos mails sont ouverts pour poursuivre la conversation et parler de notre avenir ensemble.

Crédit photo : jplenio sur Pixabay

Votre commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre adresse servira à afficher un Gravatar et à vous notifier des réponses. Votre commentaire sera anonymisé si ce billet est dépublié pendant plus de 3 mois.

À propos de Julien

Co-fondateur - Scrum master & Expert technique

Utilisateur de Drupal depuis 2008, j’ai fait mes armes comme développeur chez Commerce Guys puis me suis mis à encadrer les nouveaux arrivants avant de donner des formations, participer aux avant ventes et accompagner les équipes au passage à Scrum.

Je suis impliqué dans la communauté française de Drupal depuis 2009, j’ai été tour à tour président puis vice-président de l’association Drupal France et francophonie entre 2011 et 2013.