Dans un article datant du 9 novembre (EN), la date est tombée. Comme convenu depuis plus d'un an (EN), le support officiel de Drupal 6 cessera 3 mois après la sortie de Drupal 8, soit le 24 février 2016.
Cet article a pour objectif de vous expliquer clairement les raisons et les significations de cet arrêt mais aussi vous donner des pistes pour l'avenir de votre propre site.

Pourquoi Drupal 6 doit-il cesser d'être supporté ?

Drupal est un logiciel libre créé et entretenu par une communauté de milliers de développeurs à travers le monde. Sur l'ensemble de ces développeurs, seuls quelques uns touchent un salaire pour contribuer au cœur et aux modules. La grande majorité d'entre eux font cela de manière totalement bénévole.

Outre l'enrichissement du code, plusieurs équipes, encadrées par la Drupal Association (organisme à but non lucratif basé aux États-Unis), tentent de s'assurer que Drupal reste un produit de qualité. On trouve notamment une équipe dédiée à la sécurité, composée d'une quarantaine de membres, mais aussi une équipe qui valide les compétences des nouveaux développeurs afin de leur donner la possibilité de publier leurs propres modules. Comme les autres contributeurs, une grande partie des membres de ces équipes est bénévole et dispose donc d'un temps limité pour assurer ces charges.

Chaque évolution majeure de Drupal a apporté son lot de changements profonds liés à la fois à l'évolution des technologies sous-jascentes (PHP, HTML, Javascript, etc.) mais aussi à l'évolution des pratiques et des tendances. Ces changements de fond nécessitent beaucoup de travail pour que chaque développeur se forme aux nouveaux usages et aux nouvelles fonctionnalités. Cela peut sembler inutilement dispendieux au premier abord mais c'est la seule manière de continuer à proposer une expérience intéressante aux utilisateurs finaux de nos sites. De plus, certaines des technologies sur lesquelles repose Drupal sont soumises aux mêmes problématiques et contraintes et cessent à leur tour d'être supportées. Si l'on choisissait de maintenir notre logiciel malgré l'évolution forcée de ces technologies, nous devrions opérer à des changements à tous les niveaux afin d'éviter erreurs et failles de sécurité, au risque d'en créer de nouvelles par erreur.

En conséquence de cela, la décision a été prise il y a déjà longtemps de concentrer le travail de tous les contributeurs sur les deux dernières versions stables de Drupal, à l'image de ce que proposent un grand nombre d'entreprises dans notre secteur d'activité.

Qu'est ce que cela implique ?

Vous êtes inquiet à propos de votre site existant et c'est tout à fait normal. Cependant, rassurez-vous, la fin du support de Drupal 6 ne signifie pas que votre site va cesser brutalement de fonctionner !

À compter du 24 février, les équipes de développement qui continuaient à faire évoluer le cœur de Drupal 6 cesseront de le faire. Aucune nouvelle version évolutive ou corrective, même concernant la sécurité, ne sera plus publiée. La ligne de téléchargement disparaîtra également de la page du projet. Quelques temps plus tard (la date n'a pas encore été fixée), toutes les versions des modules et thèmes liés à Drupal 6 ne seront plus gérées par le gestionnaire de mise à jour de votre site.

Certaines entreprises ou certains développeurs pourront, s'ils le souhaitent, continuer à maintenir partiellement ou totalement des sites, des thèmes ou des modules liés à cette version mais il est très probable que leur nombre diminue rapidement et qu'ils ne soient donc plus en mesure de fournir assez de main d'œuvre pour répondre à la demande.

Il vous sera donc éventuellement possible de continuer à maintenir votre site quelques mois après la fin du support officiel, voire plus longtemps si vous trouvez les ressources prêtes à intervenir dans ce contexte. Vous devriez cependant être très prudent car votre hébergeur pourrait également décider de cesser le support de la version de PHP qui permet à Drupal 6 de fonctionner et vous vous retrouveriez alors obligés de changer d'hébergeur, de vous auto-héberger ou de procéder à une migration en urgence. Pour information, la dernière version de PHP officiellement supportée par Drupal 6 est la 5.3 et les équipes de PHP ont cessé de l'entretenir depuis le 14 août 2014.

Que faire avec mon site existant ?

Vous l'avez compris, que ce soit à cause de l'arrêt du support de PHP 5.3 par votre hébergeur ou la découverte d'une nouvelle faille de sécurité, votre site Drupal 6 sera prochainement en péril. Quelles que soient vos motivations, il vous sera sans doute possible, de manière plus ou moins complexe, de maintenir votre site à flots quelques mois de plus. Cependant, Drupal 6 fêtera ses 8 ans le 13 février et, même si votre site a été conçu plus récemment, il repose sur un socle technologique ancien et dépassé. À ce stade, vous devriez sérieusement envisager une refonte de votre site.

Comment choisir ma nouvelle version ?

Comme lors de la sortie de Drupal 7 en janvier 2011, même si la communauté est cette fois mieux préparée, il faudra attendre quelques mois avant que les modules indispensables, n'ayant pas déjà été intégrés au cœur (Entity API, Entity Reference, Views, Entity Cache, etc.), soient portés et disponibles dans cette nouvelle version.

Si votre site nécessite un grand nombre de modules contribués, il faudra sans doute choisir Drupal 7.
Dans le cas contraire, si votre site est assez simple vous devriez envisager de passer directement à Drupal 8.

Si vous ne savez pas vraiment sur quels modules s'appuie votre site nous pouvons réaliser pour vous un mini-audit centré sur le problème de la migration vers l'une de ces deux nouvelles versions. Au terme de celui-ci nous serons en mesure de vous recommander la version majeure sur laquelle il sera plus aisé de migrer ainsi qu'une estimation approximative du temps qui serait nécessaire pour le faire. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter en utilisant le formulaire en bas de cette page.

Ne vais-je pas tomber dans le même piège une seconde fois ?

La question est pertinente. Comme toutes les versions passées et futures, Drupal 7 et Drupal 8 subiront aussi, un jour, le même sort que Drupal 6. Même si nous ne disposons pas encore de date, la politique officielle de la communauté a déjà été définie. Drupal 7 étant une version Long Term Support (LTS), il disposera de mises à jour évolutives et correctives jusqu'à 3 mois après le début du développement de Drupal 9, puis de mises à jour de sécurité uniquement jusqu'à 3 mois après le début du développement de Drupal 10. Le développement d'une nouvelle version majeure ne démarrant que lorsque des modifications très significatives, rompant la compatibilité descendante, doivent être réalisées, aucune date n'est encore envisagée. Au regard des cycles de développement précédents on peut aisément supposer que le démarrage de Drupal 9 n'aura pas lieu dans avant fin 2017 et que celui de Drupal 10 viendra encore bien après. Drupal 7 devrait donc être supporté au moins jusqu'aux alentours de 2020.

Diagramme du calendrier théorique des futures versions de Drupal

En pratique, en quoi consiste la mise à jour ?

Cette question est trop complexe pour y répondre en quelques mots mais je vais tâcher de résumer très grossièrement car cet article est déjà bien trop long. Si vous voulez en savoir un peu plus n'hésitez pas à consulter l'archive du webinar que nous avons réalisé à ce sujet en juin.

Drupal 7 ne dispose que d'un chemin de mise à jour minimal et il peut donc être assez compliqué de réaliser cette évolution d'autant que de nombreux modules ont été rendus obsolètes par l'arrivée de cette nouvelle version et n'ont donc jamais été mis à jour. Dans ce cas il faudra prévoir de repartir du besoin fonctionnel initial pour reproduire, avec les nouveaux outils disponibles, les anciennes fonctionnalités concernées. 
Drupal 8 quant à lui dispose d'un nouveau système, basé sur le module Migrate (désormais intégré au cœur). Ce dernier permettra, pour tous les autres éléments existants également dans le cœur, de convertir données et configuration directement de l'ancien site vers le nouveau, avec un minimum de maintenance manuelle à réaliser. Les éléments un peu plus exotiques devront subir un traitement spécifique et même potentiellement du développement sur mesure avant l'import.

Dans un cas comme dans l'autre, une fois la structure reprise, les contenus pertinents pourront être migrés vers le nouveau site afin de préserver le travail passé et le référencement.

Quand est-ce qu'on commence ?

Même si vous comptez prolonger au maximum la vie de votre site actuel il faut impérativement commencer à préparer cette transition au plus tôt. Comme indiqué plus haut, nous pouvons réaliser pour vous un mini-audit dont l'objectif serait de vous donner une vision plus précise du potentiel évolutif de votre site, de vous recommander la prochaine version vers laquelle vous devriez vous diriger et une estimation du temps qui serait nécessaire à cette mise à jour. Si vous êtes intéressés par cet audit ou si vous voulez immédiatement passer à la réalisation, n'hésitez pas à nous contacter.

 

Couverture © Kreg Steppe

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.