Il y a trois mois de cela, le 5 octobre, sortait, à l'heure, la version 8.2.0 de Drupal, apportant une fois encore son lot de correctifs et quelques nouveautés. Comme notre précédent article sur les évolutions de Drupal 8.1.0, cet article s'attardera sur les points essentiels de cette mise à jour "mineure" de notre CMS favori.

Content Moderation

Petit nouveau dans les modules expérimentaux, Content Moderation est issu de la Workflow initiative et pose les bases de la mise en place de workflows dans Drupal. Qu'il s'agisse d'un processus de validation de publication de contenus ou d'un processus de commande sur un site e-commerce, la possibilité d'associer des états à des entités ouvre les portes à de nombreuses fonctionnalités. Content Moderation est un portage éclairé du module Workbench Moderation et est la première pierre qui amènera Drupal à proposer des expériences de publication innovantes comme la possibilité de préparer et prévisualiser l'évolution d'un site complet et pas juste d'une page de contenu.

Contrairement à ce que permettait Workbench Moderation sous Drupal 7, il est désormais possible avec ce module de définir précisément ses propres états et transitions et même de définir plusieurs workflows différents car il est possible de choisir quels états seront accessibles en fonction du type de contenu.

Capture d'écran de l'interface de définition des états.
Capture d'écran de l'interface de définition des transitions entre les états.
Capture d'écran de l'interface de sélection des états pour le type de contenu "Article".

Date Range

Ce module fait revenir dans le cœur une fonctionnalité présente dans le module Date de Drupal 7. Elle consiste, pour un même champ de saisie de date, de permettre la saisie d'une date de début et d'une date de fin. Durant le développement de Drupal 8 et l'intégration de ce module dans le cœur, cette fonctionnalité avait été écartée sous prétexte qu'il suffisait de créer un second champ pour saisir la date de fin. Cependant, au fil du portage des modules exploitant ces données comme le module Calendar, les équipes se sont aperçues que ce choix était problématique et il a donc été décidé de réintégrer cette fonctionnalité dans le cœur pour cette version mineure.

Rien d'incroyable à montrer ici ; le module met à disposition un nouveau type de champ qui affichera deux widgets de saisie de date, respectant la configuration que vous auriez choisie comme pour un champ date classique.

Widget de saisie d'une date de début et de fin.

Outside-in

Il y a quelques mois, Dries, le créateur de Drupal, annoncait sur son blog vouloir moderniser l'expérience des éditeurs et site builders en améliorant la façon dont certains éléments sont administrés. Son billet se focalisait alors sur l'exemple des menus et des blocs qu'il aurait aimé rendre éditables directement via la partie publique du site, comme Drupal 8 le permet déjà pour les contenus via le module Quickedit. Entre le concept, appelé «outside-in», et la réalisation, le saut est immense mais, la communauté ayant bien réagi à cette idée, un groupe s'est organisé pour en planifier la réalisation. La tâche est loin d'être terminée mais cette version 8.2.0 a vu apparaître ses deux premières émanations : les modules Place Block et Settings Tray.

Place Block

Comme son nom l'indique, l'objectif de ce module est de simplifier le placement des blocs dans les régions. Une fois actif, il ajoute un bouton dans la barre d'administration qui permet de faire apparaître les régions existant dans le design et, pour chacune d'elles, d'y insérer un bloc. Une première fenêtre modale permet de choisir quel bloc insérer, et une seconde de le configurer plus finement. Actuellement, le module ne permet pas de déplacer les blocs ni de créer directement un nouveau bloc personnalisé dans les modales. Loin d'être satisfaisant, ce module a tout de même le mérite de poser les bases pour une fonctionnalité qui sera certainement très utile lorsqu'elle sera terminée.

Capture d'écran de l'interface de Drupal avec le mode "Place block" actif.
Capture d'écran de l'interface de Drupal une fois le bouton d'ajout de bloc pressé.
Capture d'écran de l'interface de Drupal une fois le choix d'un bloc effectué.

 

Settings Tray

Pour aller plus loin et permettre l'édition des paramètres des blocs présents sur la page, et même parfois de certains paramètres leur étant rattachés, c'est le module Settings Tray qu'il faut activer. Ce dernier donne une nouvelle dimension au bouton "Edit" de la barre d'administration en lui permettant, en plus de faire apparaître les icônes liées aux liens contextuels, de rendre tous les blocs de la page administrable en place. En cliquant sur un bloc, une barre latérale s'ouvre et permet d'éditer directement les options de base comme le titre et parfois plus. Par exemple, les blocs de menus exposeront les éléments présents dans le menu, ainsi que les options d'affichage telles que la profondeur maximale à afficher. Autre exemple, le bloc affichant le nom du site et le logo donne aussi la possibilité de modifier ces informations directement depuis la barre latérale alors qu'elles ne sont habituellement pas du tout exposées au niveau de la configuration des blocs.

Capture d'écran de l'interface de Drupal mettant en valeur les zones éditables grâce au module Settings Tray.
Capture d'écran de l'interface de Drupal avec la barre d'édition latérale ouverte dans le cas d'un menu.
Capture d'écran de l'interface de Drupal avec la barre d'édition latérale ouverte dans le cas du bloc "marque".

 

Autres améliorations diverses

Comme pour la version 8.1.0, cette nouvelle mouture contient des dizaines de corrections et d'améliorations diverses. On peut noter entres autres :

  • le passage du module expérimental Big Pipe d'alpha à bêta ;
  • l'amélioration de l'expérience d'édition par l'activation par défaut des révisions et la normalisation des modales de CKEditor ;
  • et la possibilité de supprimer facilement tous les contenus d'un type d'entité avant de désinstaller le module associé.Interface de désinstallation des modules faisant mention de la possibilité de supprimer tous les contenus liés.

Et pour les développeurs alors ?

Cette nouvelle version a été très orientée vers les web services (et ça continue, si l'on en croit l'actualité). Ainsi, outre le fait qu'il soit désormais plus simple d'utiliser des modes d'affichages pour les commentaires, l'accès REST aux entités de configuration a été amélioré et de nouveaux points d'accès ont été créés pour permettre à un utilisateur de s'authentifier, s'inscrire et se déconnecter. En bonus, la mise en cache des pages 404 et des fils d'Ariane a été améliorée pour éviter de saturer les serveurs sur des sites à fort trafic.

À l'heure où j'écris ces lignes, nous approchons de la bêta de Drupal 8.3.0 qui figera les fonctionnalités ajoutées dans la prochaine mouture et tout ce que l'on peut dire pour le moment c'est que c'est très prometteur ! Rendez-vous après le 5 avril pour faire le point !

 

Crédits : couverture créée par Sacha Chua, modifiée par Happyculture

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.