Toujours dans les temps, la nouvelle version mineure de Drupal, 8.4.0, est disponible depuis le 4 octobre 2017. Pour la première fois depuis deux ans, cette mise à jour contient des éléments qui pourront casser la rétrocompatibilité de certains sites. Comme pour la sortie des précédentes versions mineures de Drupal, et notamment la mise à jour vers Drupal 8.3.0, cet article vous dévoilera les détails des changements apportés ces six derniers mois.

Attention à la rétro-compatibilité des dépendances (librairies) !

La technologie progresse et l'équipe de maintenance du cœur doit faire des choix pour concentrer les efforts de la communauté sur des tâches à valeur ajoutée pour l'avenir. Parfois, il s'agit simplement de faire des arbitrages entre des fonctionnalités fondamentales pour l'avenir et la compatibilité avec des choix ou projets passés. Pour la première fois depuis la sortie de Drupal 8, cette version mineure introduit des changements qui pourraient poser des problèmes de compatibilité avec certains projets existants. Il est donc demandé à toutes les personnes en charge de la maintenance d'un site Drupal 8 d'être extrêmement vigilantes lors du passage à la 8.4.

Arrêt du support de Internet Explorer 9 et 10

Depuis avril 2017 Microsoft a arrêté le support de Internet Explorer 9 et 10. Ces vielles versions ont longtemps été la plaie des intégrateurs et, pour un outil comme Drupal, leur support représentait un coût assez important alors que le nombre d'utilisateurs concernés ne cessait de baisser. Officiellement, à partir de la 8.4.0, ces versions ne sont donc plus supportées. Cela signifie que les sites continueront de fonctionner comme précédemment mais qu'aucun effort supplémentaire ne sera alloué à cette compatibilité à l'avenir. Les hacks en place pour faire fonctionner certaines choses pour ces versions seront progressivement retirés à partir de Drupal 8.5.

Mise à jour majeure de Symfony et jQuery

Que vous soyez plutôt back ou front, pas de répit avec cette nouvelle version ! Symfony passe à la version 3.2.8+ (au lieu de 2.8+) et jQuery à la version 3.2.1 (au lieu de 2.2.4). Bien que ces deux versions aient une forte compatibilité descendante, si certaines de vos fonctionnalités s'appuient sur des fonctions dépréciées, elles cesseront probablement de fonctionner lors de la mise à jour. Cela a été le cas pour nous sur le menu déroulant d'un projet, par exemple. 

En cas de besoin, vous pouvez consulter le rapport de changement de la mise à jour de Symfony dans le cœur ou le guide de mise à jour de jQuery.

Rupture de compatibilité avec Drush < 8.1.15

Du fait des divers changements dans les dépendances et dans la façon dont le cœur gère quelques services, Drush 8.1.14 et inférieur n'est pas compatible avec Drupal 8.4.0 et supérieurs. Si votre Drush est installé localement au projet (il devrait), un simple <code>composer update</code> devrait résoudre le problème. Dans le cas contraire, référez vous à la documentation officielle.

Attention, indépendamment de l'évolution du cœur de Drupal, Drush évolue également vers une nouvelle version majeure, Drush 9. Cette dernière est une réécriture complète de Drush et apporte son lot de nouveautés très intéressantes (on en parlera dans un autre article). Cependant, si vous avez des commandes drush personnalisées, des alias de sites ou des scripts qui utilisent cet outil de façon intensive, prenez votre temps pour monter de version car vous aurez un peu de travail pour adapter votre usage.

Ça bouge chez les expérimentaux !

Si vous avez suivi un peu nos articles concernant les nouveautés de Drupal 8, vous saurez déjà que les versions mineures sont l'occasion d'introduire de nouvelles fonctionnalités sous la forme de modules expérimentaux. Pour la version 8.4, nul nouveau module expérimental mais de nombreux changements.

Les modules Datetime Range, Inline Form Errors, Layout Discovery, Media et Workflows, sont désormais considérés comme stables et plus expérimentaux.

Media, n'est qu'un support pour les modules contribués et ne propose aucune fonctionnalité de lui même. Il est caché dans l'interface de gestion des modules pour éviter les confusions mais sera automatiquement activé en cas de besoin. Si vous utilisiez le module contribué Media Entity avec la précédente version de Drupal, sa version 2.0 contient un chemin de migration obligatoire pour transiter vers le module du cœur.

Workflows, en passant en version stable, a procédé à quelques derniers changements de fond. Selon votre usage du module (surtout si vous l'utilisez autrement qu'avec Content Moderation), vous devriez consulter le rapport de changement associé pour adapter votre code au nouveau fonctionnement. Si vous utilisez Content Moderation, qui a lui aussi subi son lot d'évolutions, vous devriez jeter un œil à son chemin de mise à jour non officiel qui vous permettra de continuer à vous en servir sans altérer vos données.

Migrate, Migrate Drupal et Migrate Drupal UI continuent leur progression vers le support complet d'un chemin de migration de Drupal 6 ou 7 vers Drupal 8. Par exemple, les champs date et node_reference de Drupal 6 pourront désormais être migrés vers Drupal.

Field Layout, dont nous avons détaillé le fonctionnement lors de la précédente mise à jour, a vu quelques corrections de bug mais pas de changement fondamental. Malgré son intérêt fonctionnel, il ne lui reste plus que quelques mois de période probatoire avant d'être éjecté du cœur pour retourner dans le mode des modules contribués.

Settings Tray et Place Blocks continuent leur progression. Le premier s'offre une version beta et pourrait donc accéder à la stabilité à la prochaine version mineure. Le second, lui, va progressivement disparaître pour être absorbé dans le module Block du cœur lors du passage à la 8.5 si tout se déroule comme prévu.

Évolutions de l'interface

Suite à des tests d'utilisabilité auprès d'un large panel d'utilisateurs finaux, il est apparu que le bouton déroulant était trop déroutant. La décision a donc été prise de revenir à un bouton simple doublé d'une case à cocher pour gérer la publication. Dans le cas de l'utilisation du module Workflows, la case à cocher est remplacée par le widget de gestion des états.

Évolution des boutons de publication de contenu entre Drupal 8.3 et 8.4.

Autre amélioration plus mineure : le choix du fuseau horaire dans le compte utilisateur se fait désormais via un menu déroulant groupé par continent et classé par ordre alphabétique (au lieu du classement par décalage horaire qui était utilisé auparavant).

Amélioration des performances

Afin d'adresser des problèmes de tables de cache grossissant jusqu'à atteindre plusieurs Gigas sur certains projets, une option a été ajoutée pour pouvoir poser une limite, par entrepôt de cache, au nombre d'enregistrements pouvant coexister. Cette limite, fixée par défaut à 5000 entrées, peut être ajustée en fonction des besoins du projet très facilement. Par exemple :

$settings['database_cache_max_rows']['bins']['cache_config'] = 500;

De plus, le temps maximal durant lequel un formulaire est conservé dans le cache avant d'avoir été soumis est désormais également configurable. Par défaut, cette durée est de 6 heures mais sur la plupart des sites, une durée bien plus courte est largement suffisante.

Enfin, parmi les autres améliorations, une réécriture du système de gestion des messages de statut permet une économie d'environ 10% de performances sur les pages qui ne contiennent aucun message.

 

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire le résumé complet des modifications apportées par la version 8.4.0 de Drupal sur le site officiel de Drupal.

 

 

Photo de couverture © Dominic Alves, retouchée par Happyculture.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.