Nos engagements

Découvrez ce qui fait d'Happyculture une agence vraiment à part.

Parce que nous accordons la plus grande importance à la relation que nous entretenons avec les autres, nous avons choisi de formaliser et d'exposer des engagements vis à vis de nos clients et clientes, de nos partenaires et de notre équipe pour que tous et toutes puissent savoir à quoi s'attendre en collaborant avec Happyculture. Nous défendons des rapports égalitaires, engagés et respectueux et sommes focalisés sur la mise en œuvre de projets à forte valeur ajoutée. Nous vous encourageons à parcourir ces engagements pour vous faire une idée de l'état d'esprit qui caractérise notre agence. Si vous avez la conviction que notre promesse est alignée avec vos attentes alors n'hésitez pas à entrer en contact avec nous.

Nos engagements envers nos clients

C'est ensemble que nous réalisons les projets, découvrez ce que signifie collaborer avec Happyculture.

#1 - Optimiser l’utilisation de votre budget

L’utilisation exclusive et maîtrisée des méthodes agiles vise à concentrer les efforts de l’équipe sur les besoins fonctionnels dans l’ordre de vos priorités. Ainsi, votre budget est réellement engagé pour produire des fonctionnalités importantes pour le besoin de vos utilisateurs/trices au lieu d'être gaspillé en détails secondaires.

#2 - Proposer un⋅e interlocuteur/trice privilégié⋅e

Plutôt qu’un⋅e interlocuteur/trice unique, souvent goulot d’étranglement de la communication entre l’équipe et le/la client⋅e, nous préférons l’interlocuteur/trice privilégié⋅e. Ce dernier ou cette dernière pourra répondre à toutes vos questions et demandes mais il vous sera tout de même possible de contacter directement n’importe quelle autre personne travaillant sur votre projet, de même que ces dernières, avec discernement, pourront vous contacter directement pour vous poser des questions fonctionnelles urgentes. Lors de la réalisation de votre projet, nous vous attribuons donc un⋅e interlocuteur/trice privilégié⋅e afin d’assurer la cohérence et renforcer la connaissance de votre projet.

#3 - Faire preuve de transparence absolue

Pour chaque projet, nous publions et maintenons à jour une liste des intervenant⋅e⋅s spécifiant clairement leur rôle et, s’ils ou elles ne sont pas salarié⋅e⋅s d’Happyculture, à quelle société ils ou elles sont rattaché⋅e⋅s. De la même manière, tous les éléments liés à la gestion de votre projet (tâches, avancement, planning, documentation, comptes rendus, etc.) seront actualisés et vous seront accessibles en permanence. Des comités de pilotage sont prévus à une fréquence régulière afin de discuter des risques et sécuriser la bonne marche des projets. Nous prônons une rémunération juste, pour cette raison nous ne faisons pas de marge sur prestations des partenaires que nous associons à vos projets. À chaque réception de facture, vous recevez également un récapitulatif du temps passé sur le projet.

#4 - Contrôler la qualité des livrables

Chaque projet est encadré par au moins l’un⋅e des expert⋅e⋅s Happyculture et ne sera jamais laissé sous la responsabilité d’un⋅e développeur/euse junior seul⋅e. De plus, chacune des modifications apportées à votre projet passe par un processus de revue par un pair avant d’être approuvée et intégrée. De même, lorsque le projet et la fonctionnalité le nécessitent, nous mettons en place une politique de tests, automatisés ou pas, permettant de réduire au maximum les risques de régressions. Enfin, nos engagements envers notre équipe ont également pour objectif de favoriser la montée en compétences permanente et donc l’amélioration constante du niveau de qualité de nos prestations.

#5 - Assurer la pérennité du projet

En plus de nommer un interlocuteur ou une interlocutrice privilégié⋅e, nous mettons en œuvre les démarches nécessaires (travail en binôme, documentation, etc.) afin de minimiser l’impact d’un départ, temporaire ou permanent, sur votre projet. Nous réduisons également au maximum les dépendances à Happyculture afin de vous laisser une liberté d’arrêter la mission en cours de route si le niveau de qualité vient à ne plus vous satisfaire. Les projets sont documentés, utilisent des logiciels open source et exploitent les bonnes pratiques des communautés. De cette façon, cela facilite la reprise par un tiers.

#6 - Assurer la pérennité de l’entreprise

Happyculture s’est créée suite à la volonté de ses fondateurs de remettre l’humain au cœur de l’entreprise. Que ce soit avec nos client⋅e⋅s comme avec nos partenaires ou même nos collègues, nous cherchons à créer et entretenir des relations de longue durée. Les valeurs coopératives que sont la démocratie, la solidarité, la responsabilité, la transparence ou encore la pérennité nous animent. Signe encourageant, d’après l’INSEE, que cela soit à 3 ou à 5 ans, les SCOP s’en sortent mieux pour faire vivre un projet d’entreprise.

#7 - Respecter vos idées

L’histoire de votre projet ne mérite pas d’être écrite par un⋅e prestataire. Elle mérite d’être écrite à quatre mains car vous êtes les seul⋅e⋅s détenteurs/trices du savoir métier, bien que vous ayez besoin d’être épaulé⋅e⋅s sur les compétences que vous n’avez pas à disposition. Cela ne signifie pas que nous faisons pour vous mais plutôt que nous faisons avec vous. Ainsi, c’est conjointement que nous délimitons le périmètre du projet ainsi que celui de chaque itération et que nous vous aidons à clarifier votre besoin au fil de l’eau pour que le produit final soit le plus proche possible de votre besoin réel. Grâce à des échanges très réguliers, nous vous présentons les solutions techniques envisagées ainsi que leurs tenants et aboutissants et vous permettons de choisir la solution la plus appropriée à votre besoin, dans le respect de vos idées.

#8 - Respecter vos contraintes

Tout projet a une finalité établie, des acteurs/trices, un public, un calendrier et un budget. Quelles que soient les contraintes liées au vôtre, nous nous engageons à en tenir compte tout au long de sa vie et de vous proposer, lorsque cela fait sens, les ajustements nécessaires pour satisfaire vos exigences. Que vous deviez présenter un résultat à un comité de pilotage ou à des investisseurs/euses, que vous deviez répondre à des exigences marketing ou réglementaires, que votre projet doive s’interfacer avec un système développé par une autre équipe ou encore que vous ayez des demandes spécifiques liées aux visiteurs de votre produit (connexion bas débit, accès mobile, accessibilité, etc.), nous vous proposerons des solutions pour en tenir compte.

#9 - Vous laisser changer d’avis

En plus de concevoir conjointement le périmètre du projet, nous pensons que celui-ci doit pouvoir évoluer au fil du temps. De plus, nous croyons en une responsabilité partagée lors de la production, c’est pour cela que vous testez de façon régulière ce que nous livrons en pouvant changer n’importe quoi d’une itération à une autre pour suivre la maturation de vos idées à mesure qu’elles prennent physiquement forme. Pour appuyer vos décisions, vous pouvez accéder au suivi des temps passés par l’équipe à chaque instant et, à la fin de chaque itération, vous avez la possibilité d’arrêter la mission si le reste à faire vous semblait superflu pour le moment ou si le résultat de notre travail venait à ne plus vous satisfaire.

#10 - Proposer la meilleure équipe

Lorsque nous répondons à une demande projet, nous cherchons à constituer la meilleure équipe dédiée à votre besoin. Happyculture est composée de membres expérimenté⋅e⋅s, chacun⋅e ayant tissé des liens avec des partenaires lors de ses précédentes expériences ou au cours d’événements. En collaborant avec des indépendant⋅e⋅s ou sociétés qui partagent nos valeurs, nous vous proposons la bonne personne pour la bonne mission. Cela signifie une personne maîtrisant son sujet et avec laquelle nous avons déjà collaboré et à qui nous accordons notre confiance.

Nos engagements envers nos partenaires

Nos projets sont mis en œuvre grâce à nos partenaires. Nous cherchons toujours à les valoriser.

#1 - Garantir le paiement de la prestation

Lorsque nous faisons appel à un⋅e partenaire c’est parce que nous estimons que nous avons besoin de combler un manque dans notre capacité à réaliser un projet. Nous l’intégrons donc à notre équipe au même titre qu’un⋅e de nos salarié⋅e⋅s et, de la même façon que nous sommes tenu⋅e⋅s de verser les salaires, nous nous engageons à régler le montant de la prestation sans tenir compte des conditions ou des délais de paiement du client ou de la cliente. Quoi qu’il arrive, nous réglons la facture par virement bancaire (sauf préférence différente du ou de la partenaire) au jour de son échéance ou même, lorsque cela est possible, dès sa réception.

#2 - Faire preuve de transparence absolue

Dans tous nos projets nous maintenons à jour la liste des intervenant⋅e⋅s, accessible au/à la client⋅e, indiquant, pour chacun⋅e et sans équivoque, son appartenance ou pas à notre société. De plus, nous communiquons également sur nos partenariats sur notre site dans une page dédiée, ainsi que dans la page des références de chaque projet. Enfin, tou⋅te⋅s nos partenaires peuvent toujours communiquer librement sur leur implication dans les projets commandités par Happyculture auxquels ils ou elles ont participé, par quelque medium que ce soit.

#3 - Abolir les intermédiaires

Nous croyons en la relation de confiance que nous mettons en place avec nos partenaires. C’est pourquoi nous favorisons la mise en relation directe entre prestataire et client⋅e lorsque c’est possible pour éviter les intermédiaires et les marges. De plus, dans le respect de la valeur du travail de nos partenaires, même lorsque la facturation est portée par Happyculture, nous nous engageons à ne pas appliquer de marge supplémentaire à leurs tarifs.

#4 - Collaborer dans un environnement stimulant

Lorsque nous répondons à une demande projet, nous cherchons à constituer la meilleure équipe dédiée aux besoins du/de la client⋅e. Happyculture ne disposant pas nécessairement de toutes les compétences en interne, nous nous entourons de partenaires qui partagent notre vision et nos valeurs. En travaillant régulièrement avec nos collaborateurs et collaboratrices, nous promettons à nos partenaires de ne pas juste être des ressources isolées mais plutôt de faire corps avec l’équipe et de participer à tous les rituels qui lui permettent d’être soudée et efficace.

Nos engagements envers notre équipe

Chez Happyculture c'est l'humain qui est au cœur de l'entreprise. Nous prenons soin de nos collaborateurs.

#1 - Transmettre nos valeurs coopératives

Le statut de coopérative n’est pas qu’un cadre juridique, c’est un concept portant des valeurs de pérennité, de partage et de co-responsabilité. Par l’obligation de conserver une part de ses bénéfices en réserve, d’en reverser une autre part aux salarié⋅e⋅s, de limiter la part de la société détenue par des personnes extérieures et par le fait de considérer que chaque associé⋅e représente et représentera toujours une et une seule voix, une coopérative est un outil démocratique au service de ses salarié⋅e⋅s et qui valorise leur production plutôt que le capital qui y serait investi. Nous sommes convaincus que ce cadre est un socle fondamental pour notre société et nous nous engageons à en respecter les valeurs, au delà des obligations légales qui y sont rattachées, comme l’indiquent les paragraphes suivants.

#2 - Embrasser la diversité

Nous sommes persuadé⋅e⋅s que les plus belles histoires naissent dans la diversité. Malgré un secteur d’activité très marqué par la présence masculine, dont notre équipe se fait le triste reflet, nous souhaitons affirmer à toutes et tous, quelles que soient leurs origines et leurs croyances, qu’ils et qu’elles sont les bienvenu⋅e⋅s parmi nous. Nous nous engageons à ce que chacun⋅e au sein de la société évolue dans un environnement sûr et sain.

#3 - Partager le pouvoir décisionnel

Dans le cadre d’une SCOP, les salarié⋅e⋅s-associé⋅e⋅s ont naturellement un pouvoir décisionnaire égal (1 personne = 1 voix). La consultation étant très importante pour que chaque collaborateur/trice puisse se sentir épanoui⋅e, dès que cela est possible et réaliste, comme par exemple pour participer ou non à un projet, chacun⋅e est invité⋅e à donner son avis. Bien que la plupart de ces consultations se déroulent par consentement, il peut arriver que des décisions moins tranchées soient prises par un vote traditionnel de tou⋅te⋅s les intervenant⋅e⋅s. Quelle que soit la méthode, nous nous engageons à respecter la décision collective, même si cette dernière va à l’encontre de la volonté des salarié⋅e⋅s-associé⋅e⋅s.

#4 - Offrir un cadre professionnel moderne et respectueux

Afin de mener à bien nos missions, nous avons besoin de nous entourer de personnes talentueuses dans leur domaine. Or, ces personnes ont généralement une vie bien établie et nous estimons qu’il est plus important pour l’équilibre de chacun⋅e de rester proche des gens que l’on aime plutôt que devoir s’en éloigner pour le travail. C’est principalement pour cette raison que nous avons fait le choix de constituer une équipe distribuée, permettant à chacun⋅e de travailler depuis le lieu de son choix. De plus, tant qu’ils/elles respectent les contraintes collectives de la société (point quotidien, travail en équipe, etc.), nos collaborateurs/trices peuvent organiser leurs horaires librement. Le droit à la déconnexion est une évidence chez nous, nous nous engageons donc à l’encourager et le défendre. Il n’est pas rare que, si une personne manifeste son activité alors qu’elle est en congés ou hors d’horaires décents, le reste de l’équipe lui rappelle qu’elle ferait mieux de profiter de sa phase de repos et que l’entreprise, son travail et ses projets sont entre de bonnes mains.

#5 - Donner du temps pour la veille et l’expérimentation

Pour maintenir un haut niveau de qualité dans nos réalisations dans un secteur comme le nôtre, nous avons besoin de continuellement nous tenir informé⋅e⋅s des nouveautés technologiques et d’expérimenter pour être en mesure d’avoir un avis critique sur chacune d’elles. Chez Happyculture, nous ne consacrons à nos client⋅e⋅s qu’au maximum 80% de notre temps. Ainsi, nous avons l’équivalent d’une journée par semaine pour nous concentrer sur d’autres sujets dont fait partie la veille technologique.

#6 - Donner accès à la formation continue

Chaque collaborateur/trice dispose d’un crédit annuel, hors financement potentiel, pour participer à une ou plusieurs formations s’il ou elle le souhaite. Ce budget peut également être utilisé pour de l’accompagnement dans le cadre d’une montée en compétence moins académique.

#7 - Rémunérer décemment et équitablement

Même si certain⋅e⋅s d’entre nous aimeraient pouvoir vivre de collaboration, de bienveillance, d’air pur et d’eau fraîche, nous avons conscience que la rémunération au sens large est un aspect important de l’épanouissement personnel et nous considérons que l’accès aux loisirs et à la culture y contribuent également de façon importante. C’est pourquoi nous avons choisi de fixer collectivement notre rémunération de manière à respecter les besoins de chacun⋅e. En complément, Happyculture a sélectionné une complémentaire santé familiale haut de gamme et la prend en charge à 60% afin que tou⋅te⋅s puissent bénéficier de prestations médicales de qualité sans se ruiner. De plus, du fait de notre organisation distribuée, nous prenons également en charge une partie des frais liés au télétravail (part du loyer, de l’assurance, de la consommation électrique, internet, etc.) jusqu’à hauteur de 250 € mensuels. Enfin, au sein de l’entreprise, la rémunération de chacun⋅e est librement accessible à tou⋅te⋅s et nous nous engageons à ce que le salaire le plus haut ne soit jamais supérieur à 4 fois le salaire le plus bas de l’entreprise.

#8 - Donner les moyens de travailler

Pour que chacun⋅e puisse se concentrer sur ce qui compte vraiment, il ne faut pas que des problèmes anodins viennent interférer dans son esprit. Chacun⋅e ayant ses préférences, Happyculture dédie un budget pour chaque salarié⋅e à utiliser librement en matériel afin de ne pas s’attarder sur des lenteurs de machines, mauvais micro ou outil non adapté. Le secteur d’activité étant très mouvant, chaque salarié⋅e dispose d’un budget pour participer à la/aux formation(s) qu’il ou elle estime pertinente(s) pour se tenir à jour dans ses compétences. Il ou elle dispose également d’un budget pour participer à des conférences si c’est ce qu’il ou elle préfère. Enfin, si notre salarié⋅e souhaite compléter ses expériences par des lectures, un budget livre lui est réservé !